skip to Main Content

Bilan des TIAC et des Alertes 2017

TIAC en 2017

1208 TIAC ont été recencées en 2017 avec un taux de 40% en lien avec la restauration commerciale. Dans seulement 19% des TIAC, l’agent concerné a pu être identifié.

Les produits majoritairement mis en avant sont les plats cuisinés (22%) et les préparations à base de viande (16%). Les végétaux comptent parmi les principales sources de TIAC avec 10% des recensements.

Les 4 principaux agents retenus sont :

  • Bacillus cereus (303 cas) principalement identifiés dans les plats cuisinés, les végétaux, les volailles et les viandes
  • Entérotoxines de Staphylocoques (166 cas) principalement identifiés dans les plats cuisinés, les végétaux, les volailles, les poissons et les viandes
  • Salmonella (112 cas) principalement identifiés dans les plats cuisinés, les oeufs, les volailles et les viandes
  • Clostridium perfringens (86 cas) principalement identifiés dans les plats cuisinés, les volailles et les viandes
  • Les Virus apparaissent en 5ème position avec 76 cas identifiés

Autant pour Bacillus cereus et les entérotoxines de Staphylocoques, la contamination est répartie de façon homogène sur l’année, autant pour la Salmonella on constate 2 pics sur les 2 mois d’été (juillet et août). Salmonella reste un agent particulièrement préoccupant, suspecté dans plus de 10% des TIAC. Ce chiffre est à rapprocher des plus de 200 alertes « produits » pour présence de Salmonella enregistrées par la MUS en 2017. Les efforts sont donc à poursuivre sur ce pathogène, et ce sur l’ensemble de la chaîne alimentaire

A la lecture de ces 2 documents, on peut constater que les agents mis en avant dans les TIAC en 2017 ne sont pas les mêmes que ceux à l’origine d’alerte alimentaires.

NS DGAL du 01 02 2019 Bilan des TIAC 2017

NS DGAL du 01 02 2019 Bilan des Alertes 2017

Back To Top