skip to Main Content

État des connaissances sur l’exposition aux moisissures

De nombreux logements sont concernés par des problèmes de moisissures. Il s’agit de champignons microscopiques qui colonisent de multiples supports (bois, tissus, etc.) et se développent dans un environnement humide. En France, la campagne nationale « logements » réalisée entre octobre 2003 et janvier 2006 par l’Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur (OQAI) dans près de 500 logements a révélé qu’environ 40 % des environnements intérieurs étudiés étaient contaminés par des moisissures, ce qui représente plus de 10 Arrêté du 22 juillet 2004 relatif aux modalités de gestion du risque lié au radon. 149 millions de logements à l’échelle nationale, parmi lesquels plus de 610 000 présenteraient des contaminations visibles de plus de 1m². Les contaminations par des moisissures, aussi appelées contaminations fongiques, cachées, par exemple derrière des revêtements, peuvent pour certaines être pathogènes et provoquer divers symptômes tels que des manifestations allergiques et des irritations des muqueuses. Une saisine de l’Anses est en cours d’instruction en vue de définir des priorités d’actions. Pour + d’informations.

Back To Top