skip to Main Content

Multiplication des distinctions dans le métier de la restauration

Les marques de distinction se multiplient dans le monde de la restauration traditionnelle. Mais toutes ne visent pas les mêmes objectifs. Nous connaissions les marques de distinction comme les étoiles ou la nomination dans des Guides réputés comme le Gault et Millau qui mettaient en avant un art culinaire. En 2015, c’est la notion de « Fait maison » qui a fait son apparition pour distinguer la cuisine d’assemblage de la véritable cuisine partant de denrées brutes. Puis avec l’ère de l’économie circulaire, ce sont de nouvelles démarches plus écologiques qui se voient récompenser (Clé verte, Zero Gaspil’, Mon restau responsable…).

Concernant la valorisation métier, après le titre de Maître Restaurateur, un nouveau titre vient de paraître : Celui « d’Artisan cuisinier »

Décret N° 2017 978 du 10 05 2017 Qualité d’artisan cuisinier

Comment le consommateur peut-il faire son choix sans savoir ce que représente chacune de ces démarches ?

Les professionnels sont-ils eux-même informés de toutes ces marques de distinction qui s’offrent à eux?

Back To Top