skip to Main Content

TIAC à Norovirus en Loire Atlantique

 

On ne sait pas encore ce qui a provoqué cette épidémie, mais en deux jours, plus de 800 enfants se sont plaints de troubles digestifs dans des écoles de Loire-Atlantique et de Vendée. Dans le viseur des autorités sanitaires : le prestataire des cantines scolaires.

Un enfant hospitalisé

Plus de 800 enfants ont été victimes de troubles digestifs dans des écoles de Loire-Atlantique et de Vendée. « Certaines écoles ont vu leurs effectifs décimés de 20 %, jusqu’à plus de 40 % », ajoute Ouest-France. Et de préciser que « seul un élève aurait été hospitalisé par précaution ».

Selon l’ARS (Agence Régionale de Santé) des Pays de la Loire, « les malades ont présenté majoritairement des vomissements, et de façon inconstante fièvre et diarrhée, sans signe particulier de gravité ». L’agence précise que tous les élèves ont été atteints par un norovirus, comme celui de la gastro-entérite, mais que rien n’indique, pour le moment, qu’il s’agit d’une intoxication alimentaire.

Le prestataire des cantines scolaires en cause ?

Le point commun à tous ces cas de gastro-entérite : la société Aridev, à La Roche-sur-Yon, qui approvisionne les cantines de toutes les écoles touchées à Brétignoles-sur-Mer, à Montaigu, à La Roche-sur-Yon, à La Chapelle-Heulin, à Corcoué-sur-Logne, à Geneston, à Nort-sur-Erdre, au Pellerin, à Vieillevigne et à Vertou.

« L’inspection de la cuisine centrale du prestataire concerné et des prélèvements d’aliments pour analyse ont été réalisés par les directions départementales de la protection des populations », a détaillé l’ARS. « À ce stade, l’investigation épidémiologique oriente l’hypothèse vers une contamination d’aliments servis le mardi midi. »

De son côté, la société Aridev a décidé de stopper son activité et de procéder à l’assainissement de ses cuisines. Mais on apprendra peut-être, dans quelques semaines, que la société n’y était pour rien et qu’il s’agissait d’une banale épidémie de gastro-entérite… Qui sait ?

Back To Top