skip to Main Content

TIAC à Saint-Amand-les-Eaux

Une trentaine d’élèves du collège Marie-Curie de Saint-Amand-les-Eaux ont été hospitalisés à Valenciennes ce mardi soir pour une intoxication alimentaire.

Afflux de collégiens ce mardi soir au service péditarie de l’hôpital de Valenciennes. « Une petite trentaine d’enfants de dix à quinze ans ont été admis aux Urgences du Centre Hospitalier de Valenciennes pour des symptômes multiples (nausées, vomissements, douleurs abdominales), explique un communiqué. Après examen, la majeure partie d’entre eux a été hospitalisée au sein de nos deux Unités d’Hospitalisation de Courte Durée pédiatrique et adulte. Cette hospitalisation ayant pour but d’assurer une surveillance continue de leur état. Aucun enfant ne se trouve dans un état préoccupant. « 

Sur la page Facebook de La Voix du Nord Valenciennes, de nombreux parents du collège Marie Curie à Saint-Amand-les-Eaux témoignent avoir constaté que leurs enfants étaient malades la nuit dernière : « Ma fille a mangé du riz, une omelette et une glace +eau. Elle a été prise de forts maux de ventre en début de nuit et à vomi une bonne partie de la nuit, là, ça va« , explique Audrey.

L’information a été confirmée ce matin, par un communiqué du CHV  : «  Durant la soirée du mardi 25 avril 2017, une petite trentaine d’enfants de dix à quinze ans ont été admis aux Urgences du Centre Hospitalier de Valenciennes pour des symptômes multiples (nausées, vomissements, douleurs abdominales). Après examen, la majeure partie d’entre eux a été hospitalisée au sein de nos deux Unités d’Hospitalisation de Courte Durée pédiatrique et adulte. Cette hospitalisation ayant pour but d’assurer une surveillance continue de leur état. Aucun enfant ne se trouve dans un état préoccupant. L’agence Régionale de Santé des Hauts-de-France, ainsi que la sous-préfecture de Valenciennes ont été prévenues de ces hospitalisations et ont permis, par un travail coordonné avec les équipes du Centre Hospitalier, la prise en charge rapide de l’ensemble des enfants.  »

Par ailleurs, une dizaine d’enfants, convoyés par leurs parents, auraient également été admis au CHU de Lille.

Back To Top